Le retour aux sources

Hasta : la main ; Prâna : l’énergie.

Dans la tradition Indienne et l’Auyrvéda, ce massage qui nous ramène à la source de toute chose est profondément lié à l’élément eau.

L’eau qui fluidifie et fait circuler toutes nos énergies, l’eau qui dynamise, qui emporte parfois, qui lave, l’eau qui porte la vie…

Cette eau que nous avons tant de mal à respecter, à purifier dans notre monde actuel…

Et pourtant quel élément pour nous parler aussi profondément de nous ? Nous qui sommes ‘‘faits’’ à plus de quatre-vingts pourcents d’eau… !

L’eau est liante, reliante... La symbolique du haut et du bas entre dans ses cordes : l’eau du ciel, du haut, est intimement liée avec l’eau du bas, de la Terre-Mère, des lacs, des mers, des ruisseaux…

Le haut et le bas nous le retrouvons dans ce massage par nos mains tournées vers le ciel et vers la Terre. Mouvements symboliques et énergétiques se relayent tout au long du massage pour apporter apaisement, harmonie et un profond rééquilibrage intérieur.

Les mains…nos mains portent tant de choses… Nos mains nous parlent de nous et de notre capacité à saisir, à faire… à donner, à recevoir… Ouvertes ou fermées, tournées vers le ciel ou vers la Terre, toujours en mouvement, volubiles, ou croisées paisiblement sur notre poitrine, serrées dans nos poches… Nos mains prolongent notre langage et nos sens, nos mains font de nous des êtres hu-mains…

C’est aussi par les mains que les massages se donnent, que l’art du Toucher se fait. Par des mains libres, libérées d’un vouloir pour l’autre, d’un pouvoir sur l’autre… Mon professeur Roger Daulin écrit sur la main du praticien : «​ Seule une main allégée d’un vouloir, d’un pouvoir, devient accueil et don . »
C’est depuis cette posture, attentive et présente, que j’ai reçu les transmissions de toutes mes pratiques…
C’est depuis cette posture, avec une main que mon travail intérieur et quotidien me permet de garder libre, que je vous propose ce massage.

Allongé ou assis, le Hasta Prâna se pratique avec de l’huile et peut monter jusqu’aux coudes. Dans nos mains se situent les points d’arrivée et de départ de nombreux méridiens, en les massant le corps entier retrouve également sa fluidité et son énergie.

NOTE : Les soins proposés ici ne sont pas propres à remplacer quelque thérapie que ce soit, toute indication médicale est à respecter et aucun diagnostique ne peut être posé dans le cadre d’une séance de massage. La médecine allopathique n’est pas remise en cause au cours de ces massages, ils la soutiennent et la complètent, ils accompagnent tout chemin vers le mieux-être en prenant en compte toutes les énergies mobilisées.